« Dix pour cent » – la série de France 2

Image de prévisualisation YouTube

Dix pour cent est une série de France 2 qui a été diffusée cet automne et qui a connu un grand succès, surtout pour France 2, qu’on n’attendait pas trop au tournant sur une série…

 

6 épisodes de 52 minutes, assez pour être bien dedans, trop (beaucoup trop ?) peu pour être lassés ; bref, ils ont pris des risques sans en prendre trop, étonnant car ils avaient de bonnes cartes en main pour tenter les 10 épisodes.

 

Dix pour cent raconte l’histoire d’une agence d’acteurs et de comédiens – ASK – et de ses collaborateurs : 4 agents (rémunérés par leur commission de 10%), 3 assistants d’agents, et une standardiste. Tous sont, à leur façon, un peu déjantés et surtout, so trendy parisians. On vit avec eux les déboires de leurs comédiens – pour lesquels ils se décarcassent -, leur vie sentimentale, ainsi que les galères de toute entreprise (les contrôles fiscaux, les rachats de parts etc.). Les personnages sont haut en couleur, voire parfois joué totalement dans l’excès et… Ça marche !

 

J’ai été très étonnée de la qualité du casting sur lequel je n’aurais pas parié un copeck. En gros, la plupart sont inconnus au bataillon (même si leur visage vous semble familier), exceptée Camille Cottin que l’on voit partout depuis La Connasse de Canal. Et bien ils jouent tous très bien et en deviennent attachants… Bon, en même temps, ils sont dirigés par Cédric Klapish donc partaient visiblement entre de bonnes mains. Je dois même reconnaître que Camille Cottin, qui jusque-là m’insupportait au plus haut point a retenu mon attention, j’aime vraiment sa façon de jouer et de bouger.

 

J’ai également beaucoup apprécié l’image de Paris diffusée dans cette série, mais peut-être est-ce là une remarque de pure parisienne ? Les plans sont beaux, Paris est ensoleillée, on y voit la rue de Rivoli et le Louvre, des fêtes, du bruit, de l’ambiance. C’est peut-être trop fashion ou Paris qui se la raconte pour d’autres, mais personnellement, j’aime énormément le Paris Glamour qui tient une grande part dans l’image que j’ai de ma ville.

 

Enfin, j’ai apprécié le générique de cette série, que vous pouvez visualiser ci-dessus. Il contribue à cette ambiance trendy et nous plonge directement dans l’univers du business parisien.

 

Cerise sur le gâteau : chaque épisode à ses guest stars, de Cécile de France à François Berléand en passant par Nathalie Baye ou Line Renaud, chacune jouant son propre rôle, ce qui indéniablement apporte un sentiment de véracité à cette agence de comédiens.

 

Un très bon coup de France 2 donc, qui a su présenter une série moderne et très paillettes sans être prétentieuse ou énervante. Attention: si au final le résultat est probant, ce n’est ni une série qui tient en haleine, ni une intrigue tres travaillée… C’est un vrai bon divertissement qui n’engage à rien!

 

En replay donc aucun raison de s’en priver, même si au final je l’aurais oubliée dans quelques jours.

 

Jo la Frite

Mots-clefs :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Metaphysique |
Bouquinsprlefun |
Famillerecompose |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans ma tête...
| outlander
| C'est écrit ... Par D...