GRAND CONCOURS DE NOUVELLES du 15 octobre 2019 au 31 janvier 2020

GRAND CONCOURS DE NOUVELLES du 15 octobre 2019 au 31 janvier 2020 dans CONCOURS 2335195-200

 

Vous avez toujours eu envie d’écrire?

Vous savez que vous avez un lien avec l’écriture mais vous n’avez jamais osé y aller, parce qu’il faut le dire: écrire, c’est dur!

Alors ce concours est fait pour vous :-)

 

Du 15 octobre 2019 au 31 janvier 2020, l’association littéraire et le blog des Coincés chez Nous organisent un concours de nouvelles sur le thème de la croyance.

 

En plus du plaisir d’écrire, des prix sont à gagner :-)

Un super Jury également!

 

Tout est à découvrir dans le fichier joint à télécharger: « Règlement concours nouvelles ».

 

Bonne écriture à tous,

 

Jo la Frite

fichier pdf réglement concours_compressed

 

Une réponse à “GRAND CONCOURS DE NOUVELLES du 15 octobre 2019 au 31 janvier 2020”

  1. KARIM JAAFARI
    28 janvier 2020 à 10 h 47 min #

    Arpen,
    grandit bien vite . il avait à cinq ans l’ allure d ‘un enfant de douze et à dix celui d’ un jeune homme de vingt , taille , barbe et force comprise .ses parents ,, aux regards embués d’ amour tendre n ‘ avaient rien remarqué de particulier , même s ‘ il fallait pour le nourrir jeûner des jours entiers . les voisins virent en lui, chose du pays , le diable incarné , d ‘ autres plus ouverts ne virent en lui qu ‘ un de ses sujets . quant à l’ abbé Pinart , il ne douta pas un instant de la théorie selon laquelle la bonne Claudine rentrant un soir de chez ses parents et rejoignant son époux le brave et impuissant Michel le cordonnier , se fit emboucaner ,au détour d ‘ un calvaire néolithique et moussu, par le diable en personne ayant pris pour l ‘occasion l’ apparence démoniaque d’ un jeune quincailler ambulant .l ‘ abbé savait bien l innocence et la naïveté dont pouvait faire preuve la Claudine ; qui parfois ne sachant pas son notre père s’ en sortait moyennant quelque divines fessées .
    les liens se firent évidence et bientôt dans tout le village l’ on s’ agitait . un vent de pendaison soufflait sur la petite bourgade et tout le monde ici trouve ça vraiment vivifiant . les commerçants fermèrent boutique , les enfants jouaient en accompagnant la troupe de suppôts de Dieu , fourches et bibles à la main des torches enflammées plein les yeux, descendant la grand rue à pas égal . chacun voulait tuer chacun voulait goûter à la puissance divine du compromis bon ou mauvais .l’énemi n’ était pas de ce monde et balayait que de vivre , les références et les dogmes protecteurs et vrais . pour grandir il se refusait d ‘ attendre , et eux aussi n ‘ attendront pas plus longtemps .
    il grandit plus vite ! alors il mourra plus vite ? : se risqua le vieil aubergiste du bourg .ce à quoi répondit l’ imbécile ensoutané et de trente ans son cadet ;
    Ne pense pas trop mon petit, ne vois tu pas qu il a de la chance de savoir quand il quittera notre terre . il y a des choses que l on ne comprend que si l on s y perd , c est ainsi .il n y a pas de vitesse ni de sens , il n y a que l’ autre puisque nous sommes , et sa vie à lui est bientôt finie , pas qu il le faille , mais certaines personnes insistent , ne vois tu pas que c est une fête , il est Dieu et c est nous que l on célèbre . tu verras que demain le ciel se couvrira d une autre lumière , plus douce et plus chaude, toute cette neige s’ écoulera en larmes, ruisseaux le long des pentes terreuses et molles .
    c est bien à la mort de certains que nous devons notre avenir , demain n’ est qu un sacrifice si l on ne vit qu un jour mais guerre atroce et sanglante autant qu injuste si l on pense à prendre de l’ âge .dès lors on en oublie les directions les projets et les aspirations : nulle famille et encore moins d’ amis d’ amants de chiens ou de plantes ; tout se meurt et l on feint aujourd’ hui comme demain , d espérer ,de servir, lorsque l on attend lucides et hagards une note que nous devinons sans jamais l’ entendre , la dernière .

    Karim Jaafari

Laisser un commentaire

Metaphysique |
Bouquinsprlefun |
Famillerecompose |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans ma tête...
| outlander
| C'est écrit ... Par D...